Brune et salope elle attend nue chez elle :

Booster sa libido ? Facile : près de 75 bons plans avec des petites coquines qui couchent vraiment
(enfin, si vous savez faire preuve de galanterie)
Cliquez-ici

Qui a dis que les brunes sont des salopes bien plus chaudes que les blondasses ?


En tout cas, pas moi, vu que des blondes j'en ai jamais niqué de ma vie.

Je parle des vraies blondes bien sûr, genre jeunes suédoises avec des petits ronds et fermes !
Pas de ces grognasses brunes qui se teignent en blonde, comme si ça suffisait qu'elles aient l'air suffisament pétasses comme ça, qui faut qu'elles en rajoutent une couche pour bien nous faire comprendre qu'elles sont plus que cochonnes et qui faudrait pas traîner à venir les tringler comme elles le méritent !!

Qui a loupé son tour de fellation ?
Jeune suceuse bite

rencontre pour les cocus et les cocues

 

 

Pour les suceuses de verges …
Ou les suceurs de vierges

… alors inscris-toi, te faire lécher le bout du gland (que tu as déjà turgescent, ne met pas)

Elle cherche des rencontres pour sucer des bites

 

Brune salope

Alexia l'infirmière était venu me prendre la température. Je crois que j'avais de la fièvre, mais Alexia, elle était chaude comme baraque à frite. Et un plus cette salope sentait le sexe et la cramouille à plein nez.

Je lui suggérais une bite un peu molle qu'elle se dépêchat de sucer.

Car cette salope avait le feu au derche et imaginais mon braquemard comme une lance à incendie. En fait de flotte, j'allais lui balancer une bonne giclée de sperme en guise d'éteignoir à morue !!!

 

 

Monique la sportive

Monique et sa trottinette :

Monique était une amie de lycée, une petite salope que j'avais fouraillé à plusieurs reprises, avec son accord naturellement, d'ailleurs Monique n'hésitait pas à me pomper le braquemard à tout bout de champ, jamais rassasiée de mon sperme. Cett cochonne jurait ses grands dieux que le foutre c'était bon pour sa ligne. Je la laissais faire, après tout, elle se laissait bien enculer pour me faire plaisir, il s'agissait d'un échage de bon procédé en fait. Bref, Monique était une salope, mais une sportive dingue des sports de glisse : ski, snow, roller etc et même quand sa glissait dans sa chatte humide de grosse cochonne, Monique était aux anges. Mais quand Monique était seule dans sa chambre et que ma bite vaquait à d'autres occupations que le ramonage de sa chatte, Monique se branlait avec le guidon de sa trottinette, trouvant que se foutre une paire de roller dans le cul, c'était un peu hard…

 



Sites partenaires :

Jeune suceuse brune

Belle bonne baiseuse

Jeunes salopes en vadrouille

Sophie la suceuse du lycée

- Retrouvez-le sur google plus